Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site. En continuant votre navigation ou en cliquant sur J'accepte, vous acceptez leur utilisation. J'accepte

Origine de la cravate : invention, histoire et évolutions

Les origines de la cravate

La cravate, depuis quelques décennies, est l'un des principaux atouts vestimentaires des hommes qui se veulent élégants en société. Mais, de quand date son invention ? Qui a bien pu l'inventer ? Bref, quelles sont les origines de la cravate ? L'idée première est, qu'un jour, un jeune tailleur, dans son petit atelier de campagne, eut une idée de génie. Je vais inventer un morceau de tissu que tout les hommes porteront au cou pour affirmer leur bon goût vestimentaire. N'allons pas plus loin. La véritable histoire de la cravate se trouve ailleurs.

L'origine de la cravate: différente de l'idée première

L'invention de la cravate pourrait remonter à des temps très reculés. La cravate n'est, alors, pas exactement telle qu'on la voit aujourd'hui. Plusieurs époques se succèdent pour présenter l'origine de la cravate. La plus ancienne remonte au troisième siècle avant JC. Les soldats de l'empereur chinois Qin Shi Huangdi portaient au cou un nœud en soie. Certainement un symbole de sa puissance et de sa richesse. On ne parle pas encore de la cravate telle que nous la connaissons. On trouve ensuite trace de la cravate sous l'empire romain. Le focalium est une sorte d'écharpe en laine, voire en soie. Il sert à se protéger du froid, mais pas encore de marque d'élégance. Mais, la véritable invention de la cravate, telle qu'on la perçoit aujourd'hui, vient, en fait de la cour de Versailles. Louis XIII, Notre roi crée un régiment de cavalerie, composé de soldats croates. Leur uniforme présente une écharpe de protection contre le froid. D'après certains, le mot cravate pourrait même être dérivé du mot croate. Quoi qu'il en soit, cette étoffe fut à la mode à la cour, puis à travers l'Europe, du fait du rayonnement français de l'époque.

L'histoire de la cravate commence à Versailles

Si la cravate a su traverser les siècles et évoluer pour arriver jusqu'à notre époque, c'est bien grâce aux rois et à la cour. Louis XIV était très esthète et toujours à la mode dans ses tenues. Le roi soleil faisait, d'ailleurs la mode de l'époque. La cravate n'est alors, qu'une bande de tissu en coton ou en lin. Cependant, on l'orne facilement de dentelles, de rubans colorés. La cravate évoluera lentement, et ce n'est que bien plus tard qu'elle prendra la forme qu'on lui connait aujourd'hui. Mais, elle symbolise déjà le dandy, l'homme bien habillé qui fait attention à son image. L'histoire de la cravate prendra un nouveau tournant vers 1700, chez nos voisins britanniques.

La cravate naît vraiment avec son nœud de cravate

Si les anglais sont, encore aujourd'hui considérés comme des élégants, en voici l'une des multiples explications. Ils ont inventé le nœud de cravate et fait l'histoire de celle-ci. Le mot cravate, en anglais tie, signifie nouer. Il est donc évident qu'il serait vain de leur enlever cette paternité. Certains livres britanniques très sérieux, traitent même des différents nœuds de cravate existants, en fonction du style recherché. Mais, le nœud simple s'est réellement démocratisé au cours de la révolution industrielle. Les ouvriers souhaitant simplifier des tenues trop sophistiquées, sans pour autant être ridicules. Voici de manière assez simplifiée, quelles sont les origines de la cravate. Bien évidemment, de très nombreuses étapes ont été nécessaires pour en arriver à la moderne cravate slim. Mais, il ne sert à rien de compliquer les choses.